Afin d´optimiser et d´améliorer sans cesse ce site web, nous utilisons des cookies. Merci d´accepter l´utilisation des cookies afin de disposer de toutes les fonctionnalités et applications de ce site web. Plus d´informations sur les cookies ici. J´accepte
+43 5523 63636-0
Home Durabilité Dignité humaine

Photo : Visite de cultivateurs de cacao de la Côte d’Ivoire qui ont pris connaissance de notre projet Fairtrade sur place.

Dignité humaine et commerce équitable (Fairtrade)

L’année 2017 a marqué un tournant majeur : toute notre gamme de chocolats et de friandises s’est ralliée au commerce équitable du cacao (Fairtrade). Ce nouveau portefeuille compte actuellement 200 produits de 15 différents fournisseurs. Nous mettons un point d’honneur à rétribuer dignement le dur labeur des cultivateurs de cacao qui sont hélas le maillon faible de la chaîne d’approvisionnement.
À nos yeux, le commerce équitable (Fairtrade) n'est pas une stratégie marketing, le fair-play est la raison d’être de notre famille.

Nous ne manquons certainement pas à notre engagement de commerce équitable, mais jamais au détriment de notre devise de premier prix . Nous voulons souligner qu’il est tout à fait possible de se positionner dans un segment de premier prix sans faire l’impasse sur le sens de responsabilité, la durabilité et l’équité. Les coûts supplémentaires d’environ 1 million d’euros par an sont supportés par l’entreprise Gunz.
Cela nous vaut le titre attribué par Fairtrade Autriche de plus grand partenaire incontesté dans le domaine du « cacao produit de façon durable ».

Nous pouvons même nous proclamer ambassadeurs de Fairtrade, car nos produits sont présents dans 100 différents pays du monde entier. Chaque année, 40 millions d’emballages font la promotion du logo Fairtrade. À notre contact, de nombreuses personnes se font une idée plus précise de Fairtrade qui suscite toujours un engouement croissant.

Nous tenons à une gestion éthique des ressources financières. Nous implantons des filiales à l’étranger pour nous rapprocher des clients des marchés étrangers, et non pas pour accumuler des richesses et optimiser des impôts.

Photo : Mag. Hartwig Kirner (Manager Fairtrade Österreich), Simone Gunz, Anne-Marie Yao (Fairtrade West Africa), Werner Gunz